30° en Bretagne. Chaud sous les toits ?

Les isolants naturels, bien meilleurs isolants d'été

Jacques PINCHARD

Tous les isolants ne se valent pas.

J'ai une maison récente, le propriétaire précédent avait refait l'isolation... Et, la chaleur est étouffante dans les chambres sous les combles.  C'est du vécu ?

Voilà quelques éléments pour comprendre qu'une isolation récente ne garantie pas le confort d'été. La règlementation thermique RT2012 que respectent la plupart de professionnels, mesure exclusivement l'introduction du froid dans les maisons. Les critères nationaux ont été retenus en collaboration avec les producteurs d'isolants. Or pendant longtemp, le marché de l'isolation était  réparti entre 50% pour les laines minérales, 40% pour les matériaux pétrochimiques et 10% pour les matériaux naturels. Laines minérales et polystyrènes ont très peu de déphasage. On comprend ainsi que le déphasage très favorables aux matériaux naturels, et au confort d'été, ai été exclus des critères officiels.

C'est quoi le déphasage ?

Le déphasage est le temps le temps nécessaire à la chaleur pour traverser l'isolant, autrement dit, pour transmettre la température d'un côté à l'autre de l'isolant

Avec l'élévation des températures, entrainant des surchauffes, il faudra d'autant plus privilégier un isolant ayant un déphasage d'au moins 10 heures a 12 heures, ce qui est le cas de la ouate de cellulose ou de la laine de bois (3 à 4 heures pour les laines minérales).

Pour un excellent confort d'été, outre le pouvoir isolant mesuré par la résistance thermique (la seule utilisée), il est important de considérer la capacité thermique spécifique des matériaux isolants. Plus cette valeur est élevée et plus le matériau peut accumuler de chaleur, il préserve ainsi plus longtemps la fraîcheur de l'habitation.

Les isolants naturels sont-ils aussi efficaces l'hiver ?

Les marchands de laine de verre disent que c'est mieux. Est-ce vrai ?

Oui. ils ont raison sur les mots. Ils ont raison si l'on considère que pour le même résistane thermique, il faut 16 cm dan,s un cas et 18 cm dans l'autre cas. Mais, sauf cas très exceptionnel, qu'est ce que 2 cm quand on a déjà 16cm, et si en plus les matériaux nous amènent du confort d'été? 

Les isolants naturels sont-ils plus chère ?

oui et non. Non pour les matériaux recyclés, laines de cotons et ouates de celluloses qui sont à des prix comparables. Oui pour les laines de bois et de chanvre qui nécesitent plus de travail à l'agriculteur qu'au pétrolier. Les prix on considérablement baissés, et le prix de mise en oeuvre est le même. Il ne faut pas oublier que leur capacité à réguler l'humidité ofrira un ressenti moins froid, et donc un moins grand besoin de température, d'où un coût de chauffage moindre. 

Les plus écologiques et sanitaires

Au sec, la longévité des matériaux naturels est bien supérieur, sans compter que leur exploitation, leur mise en oeuvre, leur durée de vie et leur recyclage ne pose pas de problème de pollution ou de santé. En plus, ils sont des pièges à carbone.

Contactez nous : 06 48 26 87 91 , jacques.pinchard@hab-eco.fr  

.

t

Odoo text and image block

Odoo text and image block